consultingco

La Souffrance Scolaire

D’après les statistiques de l’éducation nationale 10% des élèves sont en situation de harcèlement scolaire. Le harcèlement peut aller de la moquerie perpétuelle, la stigmatisation parce que l’enfant est différent, ou à des actes de violences répétées. La conséquence est que l’enfant se referme sur lui-même, peut développer même certains symptômes liés au stress tels que des crises d’angoisses ou de panique, perte d’appétit, troubles gastriques, troubles du sommeil, énurésie


Le jeune harcelé peut cacher de son problème parce qu’il a honte ou parce qu’il a peur que si les adultes s’en mêlent  la situation empire et il n’a souvent pas tort. 
L’enfant va commencer à élaborer des stratégies pour éviter l’école, et trouver tous les prétextes pour ne pas y aller (maux de divers sortes, maladies, accidents à répétition). Petit à petit la crainte du harcèlement peut se transformer en phobie scolaire et l’enfant fera tout pour rester à maison.


La phobie scolaire gagne de plus en plus de terrain. Le harcèlement n’est pas la seule cause de phobie. Contrairement à ce que l’on pourrait croire les enfants qui développent  une phobie sont rarement de mauvais élèves. La phobie scolaire peut avoir divers origine, peur de se confronter au regard des autres et du jugement qui peut être très cruel, des problèmes relationnels qui commencent lors d’une déception ou d’une perte dans le domaine des relations amicales.


Internet et les nouvelles technologies donnent l’illusion aussi que rester à la maison permet de se tenir loin des problèmes tout en restant en lien. Mais avec le temps l’enfant se désocialise, les liens avec les amis se distendent. La peur se généralise et l’enfant se sent de plus incapables d’affronter le monde.
Comment aider nos enfants pour les empêcher de sombrer dans la solitude et la dépression ?


La psychothérapie brève interactionnelle et stratégique s’efforce d’armer l’enfant contre le harcèlement,  et de lui redonner confiances en ses capacités d’affronter les difficultés. C’est par le biais de nouvelles expériences qu’il apprend aussi à mieux appréhender les émotions et les relations. C’est aussi en redonnant confiance aux parents dans la capacité de leurs enfants à faire de nouveaux apprentissages leur permettant de faire face de façon plus approprié aux difficultés de la vie.
En cliquant sur l'image  ci-dessous vous découvrirez le discours d’Emmanuelle Piquet Psychopraticienne spécialiste de la souffrance scolaire.

 

Emmanuelle à aussi écrit un livre sur le sujet :

Si vous ne pouvez pas vous déplacer sur Lyon ou Emmanuelle Piquet exerce et que vous habitez en Lorraine sachez que Sébastien Scheidt, Coach et Thérapeute Systémique à Metz est formé à cette approche.