consultingco

Faire face à un manipulateur

sous emprise d'un manipulateur

La manipulation fait partie intégrante de la nature humaine. Les enfants manipulent les parents, les parents manipulent les enfants pour qu’ils grandissent, les commerciaux manipulent leurs clients pour qu’ils achètent. Toute interaction est manipulation.
La manipulation devient un problème lorsqu’elle devient destructrice. Si un manipulateur contrôle votre vie, votre propre santé mentale est en danger, que ce soit au travail ou dans votre vie personnelle. C’est pour cela qu’il est important de l’identifier. Une fois identifiée la manipulation peut être contenue, mais dans certains cas la seule issue est la fuite.


Les manipulateurs sont typiquement très habiles et très difficiles à démasquer. Voilà quelques signes qui permettent de les repérer :
La première étape de la manipulation est la séduction. Le manipulateur vous valorise, vous flatte, ce qui semble normal dans certains types de relations, mais il peut faire des confidences qui semblent inappropriées à ce stade de la relation, ce qui peut laisser croire qu’il y a une certaine intimité.
Puis  il peut exiger de l’attention,  demander  des services,  jouer la victime en demandant de l’aide. Si vous êtes une personne altruiste et généreuse, vous devenez une proie facile, autorisant votre manipulateur à prendre le pouvoir sur vous.


Il saura toujours vous rappeler ce moment ou il a fait quelque chose pour vous. Il peut même s’attribuer le mérite d’un événement positif qui vous arrive, même si ce n’est que la retombée d’une action qu’il a menée exclusivement pour lui.


Le manipulateur fait en général preuve de peu d’empathie, mais il sait la feindre s’il a un but à atteindre. Il peut aussi adopter des comportements impitoyables, observez le dans ses interactions avec les autres, surtout s’il est en position de force.
Il tient les autres pour responsables de son bonheur ou de son succès.
Le manipulateur est motivé par son propre succès, et non par le vôtre.


Dans une relation normale, les besoins des deux individus sont satisfaits, mais quand un manipulateur est dans une relation, ses besoins deviennent sa priorité…
Il sait faire preuve de sarcasme et sait vous faire culpabiliser. Si vous doutez et culpabilisez sans arrêt, c’est souvent le signe que le  manipulateur est en train de prendre le contrôle.


Un manipulateur ne comprend pas les limites et ne respectera certainement pas les vôtres. Il peut se presser contre vous, vous toucher même si vous n’êtes pas intimes, vous poser des questions très personnelles, envahir votre espace, abuser de votre temps.


Une fois que vos  limites ne sont plus respectées,  que vos émotions sont ignorées et que votre capacité de faire confiance est mise à mal, la personne manipulée perd toute estime de soi. Un manipulateur accompli vous fera vous sentir détestable, vous aurez peur de prendre des décisions vous-même, vous remettant perpétuellement en question par rapport à votre capacité à faire quoi que ce soit.

Les personnes aimant faire confiance sont souvent attirées par les manipulateurs. Les signes à observer ,avant d’accorder sa confiance, sont plus particulièrement les types de comportements récurrents. Mais aussi ceux qu’on appel le les double-contraintes.

Voila la définition de Wikipédia : « Une double contrainte (de l'anglais double bind) est une situation dans laquelle une personne est soumise à deux contraintes ou pressions contradictoires ou incompatibles. Si la personne est ou se sent prisonnière de la situation, cela rend le problème insoluble et engendre à la fois trouble et souffrance mentales. Une double-contrainte peut se produire dans toute relation humaine comportant un rapport de domination, et particulièrement dans la communication émanant du ou des "dominants".

La double contrainte fut notamment proposée, sous l'impulsion de Gregory Bateson en 1956 au sein de l'école de Palo Alto »
Par  exemple : un patron demande à son employé de prendre des initiatives, mais dès que l’employé aura effectué une action sans passer par l’approbation de son supérieur il lui en sera fait le reproche. La situation peut se répéter indéfiniment dans un sens ou dans l’autre. Quoique l’employé fasse il sera perdant.
Une femme pourrait demander à son mari de lui faire plus de cadeaux, mais il faudrait que l’idée vienne de lui. Elle lui reprochera ensuite de lui avoir offert un cadeau parce qu’elle le lui à demandé.

Dans les situations de doubles contraintes : quoi que l’on fasse on perd. La victime de la double contrainte ne peut se sentir que piéger car quoi qu’elle fasse elle sera punie.

Nous avons tous été victimes mais aussi émetteurs de doubles contraintes.  Le manipulateur abuse de ce type de communication paradoxale, ce qui rend la victime vulnérable.

Pour cerner et déjouer les pièges d’un manipulateur vous aurez besoin de l’aide d’un thérapeute praticien du modèle de l’école de Palo Alto ou bien faire le constat que la seule option restante est de fuir pour échapper à l’emprise du manipulateur.