consultingco

Hypnose

Ce blog a pour but de démystifier l'hypnothérapie et ses nombreuses applications non seulement dans son champ thérapeutique mais aussi dans le domaine du développement personnel.



Troubles alimentaires :

boulimie, hyperphagie boulimique, anorexie, vomissements

 

Les troubles alimentaires sont un des troubles psychologiques les plus affectés par l’époque la culture dans laquelle nous vivons, ce type de pathologie est en évolution constante et rapide, et doit donc être constamment étudiée afin d'offrir un traitement efficace.

Aujourd'hui, les troubles alimentaires sont sûrement reliés à l'immense importance accordée par les médias à l'apparence de la personne: la nécessité d'être mince et avoir une taille de top-model est ce qui conduit de façon sous-jacente à des troubles alimentaires dans le but d'obtenir une telle apparence idéalisée.

Les tentatives les plus communes pour contrôler la nourriture et le désir de manger en essayant différents types de régimes, finissent par déclencher ce que la thérapie brève stratégique décrit comme le contrôle qui conduit inévitablement à perdre le contrôle.

Cela a conduit récemment la recherche en thérapie brève et stratégique à découvrir des formes novatrices d'intervention pour les patients boulimiques, anorexiques et sur le vomissement.

 

Gavage ou hyperphagie :

 

La boulimie est un trouble alimentaire qui se caractérise par la présence de longues périodes d'abstinence alimentaire en alternance avec des régimes sur-contrôlés, conduisant à des situations de transgression intensive lorsque la personne s’adonne au plaisir de la boulimie.

La personne fait la tentative de solution de garder le contrôle en s'abstenant de se nourrir, mais cet effort continu pour garder le contrôle est inévitablement interrompu par une perte de contrôle.

C'est un mécanisme paradoxal où plus la personne se force à garder le contrôle sur la nourriture, plus elle finit par le perdre, ce qui complique encore plus le problème.

 

Anorexie :

 

Est sans doute le trouble de l'alimentation le plus étudié dans la littérature scientifique, compte tenu de la menace alarmante de la famine et de la mort.

Les recherches et les travaux ont permis d'éviter une description souvent intimidante de cette maladie et de mettre l'accent sur une description plus opérationnelle, nous donnant les informations nécessaires pour surmonter ce trouble.

Les patients anorexiques sont des gens qui ont maîtrisé l'art de manipuler leur propre corps, sont capables de vivre sur des quantités extrêmement faibles de nourriture, souvent sans se rendre compte de l'effet délétère que leur abstinence peut avoir sur leur santé.

Bien que ce type de trouble peut nécessiter plus de temps pour l'intervention afin de consolider ses effets, la thérapie brève stratégique est capable de briser la rigidité de cette pathologie en respectant et en utilisant la sensibilité profonde dont ces personnes font souvent preuve.

Parfois, les gens souffrant d'anorexie, comme ceux qui souffrent de troubles du vomissement, refusent d'aller en thérapie. Dans de tels cas, il est parfois suffisant pour commencer la psychothérapie par une  intervention indirecte avec les parents proches.

 

Syndrome du vomissement - Boulimie :

 

traitement de la boulimie et du syndrome du  vomissement metz

Souvent, les patients ayant des tendances boulimiques ou anorexiques découvrent que des vomissements leur permettent de contrôler leur poids sans avoir à renoncer au plaisir de manger.

La littérature scientifique qualifie encore syndrome du vomissement comme une variante de l'anorexie et la boulimie, cependant les recherches empiriques ont montré que le syndrome du vomissement est basé sur un modèle et une structure de fonctionnement totalement différente.

Bien que la boulimie (gavage et prise de poids) et l'anorexie (s'abstenir de nourriture afin de perdre du poids) forment la matrice de base du syndrome du vomissement, lorsque celui-ci prend le relais, il perd tout lien avec le problème qui l’a initialement produite (anorexie).

Cette découverte révolutionnaire a offert à la thérapie brève et stratégique des informations opérationnelles importantes pour concevoir des instruments adéquats qui suivent la même logique que ce trouble, conduisant à un traitement plus efficace et efficient.

 

Le traitement stratégique des troubles alimentaires :

 

prend en compte l'entourage, le contexte et les interactions

n'encourage les personnes à l'introspection, ni à se blâmer

enseigne la façon dont en général ces troubles s’entretiennent par les tentatives de solution infructueuses

développe une compréhension du contexte plus large des ses besoins humains

élabore des stratégies pour répondre à ces besoins avec le client

enseigne les compétences de relaxation et d'auto focus qui permettent aux clients de découvrir que leur identité est distincte du problème

permet par l'hypnose ericksonienne et par le bias de tâches une réappropriation du corps et une meilleure gestion des émotions

fait faire de nouvelles expérience au quotidien qui vous changer leur vision du problème

enseigne par l'hypnose des compétences de visualisation permettant à de nouveaux modèles de se développer avec succès

encourage une vision de la vie plus optimiste

 

Sébastien Scheidt

Coach et Thérapeute Systémique et Praticien en Hypnose Ericksonienne à Metz en Moselle

09 81 10 27 64

 

 
Comment réussir à échouer?

 

Pour résoudre un problème, qui n’a pas essayé de « relativiser » ? de penser « positif » ? de tenter de « prendre du recul » ? mais parfois avec toute la volonté du monde, ces résolutions demeurent inefficaces. En effet, les angoisses, les phobies, les obsessions, les problèmes relationnels de type parents-enfants, de couple ou encore milieu professionnel, … peuvent trouver leurs solutions dans les thérapies brèves.

Paul Watzlawick, un des fondateurs du Mental Research Institute de Palo Alto qui a posé les bases de la thérapie brève intéractionnelle et stratégique, explique, avec humour dans son livre "comment réussir à échouer, trouver l'ultrasolution", comment saboter sa vie avec les meilleurs intentions du monde. Grâce ces constatations faites au cours de séances de thérapies filmées dans un cadre de recherche que l'équipe de Palo Alto à découvert avec succès qu'il suffisait que les patients arrête de faire ce qu'il leur semblait logique pour aller mieux pour qu'ils aillent mieux.


Nos émotions : alliées ou ennemies ?

Souvent l’aspect émotionnel nous guide, la colère, la peur, l’impulsivité ou encore la tristesse. L’interaction avec soi-même et avec les autres sont également des paramètres importants dont le thérapeute saura tenir compte. La base de la thérapie brève sera de définir des objectifs précis et réalistes en en s’appuyant sur l’analyse de la situation et toutes les tentatives passées de résolution du problème qui se sont avérées infructueuses. Le thérapeute définit alors avec son client les actions stratégiques à mener et trouve des solutions progressives afin d’éliminer le problème de façon durable. Le recadrage, l’ancrage visuel, la programmation neuro-linguistique, l’hypnose, l’intelligence émotionnelle, la cummunication paradoxale sont des outils proposés dans ces thérapies brèves, ils sont intégrés dans un processus global choisi par le thérapeute. Certes, certaines séries télévisées telle que le«  mentalist » ou encore le livre de Gounelle « Les dieux voyagent toujours incognito » remettent à la mode ces méthodes de manière quelque peu spectaculaire, y a-t-il un fond de vrai ? et si oui, qu’elles peuvent finalement en être les usages thérapeutiques ?

 

 

 

 
Peurs, paniques, phobies

 

Les gens, semble-t-il, peuvent être phobique de n'importe quoi et à peu près tout, comme toute recherche sur internet vous le montrera. Les listes de phobies sont souvent présentées avec une sorte de voyeurisme. Pourtant pour ceux qui souffrent réellement de phobies cela n’a rien d’amusant. Les personnes souffrant de phobie ont, littéralement, peur de leur vie.

Qu'est-ce exactement qu’une phobie ? Le dictionnaire la définira comme une peur irrationnelle d'un objet ou une circonstance. Le mot important est « irrationnel », car la peur est parfois parfaitement rationnelle. Si vous êtes confronté à un lion en colère ou un rhinocéros qui charge, vous êtes probablement bien avisé d'avoir peur. C'est une information utile que vous êtes en danger mortel, et vous devez supprimer vous-même ce danger aussi rapidement que possible. Notre instinct s’en charge pour nous – ce qui est appelé la réponse d’attaque ou de fuite.

Nos lointains ancêtres, luttaient contre la mort sur une base quotidienne. Imaginez qu'un de ces ancêtres est pris en embuscade par un lion dans les hautes herbes. S'ils échappent, puis ils ont appris quelque chose de l'expérience – que le bruissement des hautes herbes, par exemple, peut être un signe danger. Dès lors, le bruissement des hautes herbes déclenche une réaction de crainte instinctive, préparer le corps pour le combat ou la fuite.

Dans toutes les réactions de peur, le mécanisme dite de « lutte ou de fuite » est déclenché et le cerveau émotionnel qui est « en alerte », produisant une variété de symptômes pouvant aller de la légère transpiration à des tensions, d’alarmantes palpitations, l'essoufflement et des nausées etc..

 

 

Les craintes et les phobies peuvent être gérées

 

Parce qu'elles ont été apprises par l'expérience, cet apprentissage est remémoré de façon consciente ou non. Les Phobies et peurs n’ont pas d’origine génétique. Nous ne les avons pas reçues en héritage, même si certains peuvent certainement les avoir apprises de leurs parents, cependant il peut y avoir des personnes plus enclines que d'autres au développement de réactions phobiques. Mais toute expérience apprise peut être modifié par un nouvel apprentissage, particulièrement lorsque l'apprentissage est modelé en fonction de la vision du client avec le plus  profond respect des différences individuelles.

 

 

Un traitement adapté des peurs et phobies :

 

modifie la manière dont un souvenir émotionnel est stocké dans le cerveau, de sorte que le «mécanisme d'alarme » ne se déclenche plus automatiquement.  Ou pour le dire en termes moins techniques et mécanique, la réaction est ramené à un niveau de contrôle plus conscient afin d’élargir le choix dans les réponses

enseigne au client des compétences physiques et psychologiques pour l'utilisation de la relaxation profonde

développe une meilleure compréhension du fonctionnement des peurs et phobies

développe des stratégies plus utiles visant à prévenir  les phobies et peurs dans des expériences futures

prend en compte toutes les tentatives infructueuses individuelles et de l’entourage pour résoudre le problème qui aggravent le problème

apprend à la personne à éviter d’éviter

 

Traitement des phobies et peurs

 

Peut ne pas prendre un certain temps. Beaucoup de clients victimes des formes de phobies les plus simple peuvent voir des changement après deux séances. Trois à quatre séances généralement traitent entièrement les peurs et les phobies les plus communes. Les clients faisant face à des problématiques multiples liées à la phobie (confiance, stress, anxiété, attaque de panique, etc.) peuvent avoir besoin de plus de séance, même si le traitement n'est jamais à long terme.

 

Le déroulé de l’intervention thérapeutique

 

La première étape de l'intervention et d'amener la personne en souffrance à faire des expériences au quotidien ayant pour but de les amener à éviter d'éviter la peur. Car le vrai poison est la peur de la peur, qui est la peur de soi et de ses réactions. Ainsi au fur et à mesure des séances les personnes retrouverons une confiance en eux et en leur nouvelles capacité à contrôler ce qui paraissait incontrôlable. Cela implique un changement de perception de ce qu'est la peur, d'en faire une amie plutôt qu'un ennemie.

Giorgio Nardone Professeur en psychologie explique ces processus dans son livre "Peur, Panique, Phobie"

 

apprendre à gérer l'angoisse, les phobies et la panique à metz

 

Depuis la parution de ce livre il y a une vingtaine d'année le Professeur Nardone fait bénéficier à ses étudiants des dernières avancées dans le domaine. Avancées que nous en sommes en mesure de partager avec vous lors de nos séances.

Pour les personnes souffrant de conditions extrêmes il s’agit de continuer à alléger et de dissocier des souvenirs traumatiques etc. et à enseigner une relaxation profonde grâce à l'utilisation de l’hypnose et de l'esprit imaginatif, tout en définissant aussi des tâches efficaces et progressives à effectuer entre les séances. Les objectifs sont définis à la première séance et sont révisés régulièrement. La thérapie est terminée une fois que ces objectifs sont atteints pour éviter la dépendance aux des séances thérapeutiques, bien que les clients peuvent revenir pour des séances occasionnelles « rappels ».

 

 

Appeler votre thérapeute aujourd’hui !

Coaching Inside Cabinet d'hypnothérapie, de thérapie brève et stratégique et de Coaching à Metz en Moselle 09 81 10 27 64

 

Liste des phobies (Source : Wikipédia)

 

Phobies animales

 

 

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>
Page 2 sur 8